Planter de la coriandre en pot : simple, facile et savoureux

Partager cet article

Planter de la coriandre en pot : simple, facile et savoureux

Planter de la coriandre en pot reste une excellente option pour savourer son arôme épicé en toute fraicheur dans votre cuisine même si vous n’avez pas de jardin.

La coriandre est une herbe aromatique indispensable dans plusieurs cuisines à travers le monde : Asiatique, Mexicaine, méditerranéenne ainsi que dans la cuisine du Moyen-Orient.

Cultiver la coriandre en pot permet une récolte facile et une disponibilité immédiate pour vos besoins en cuisine.

Dans cet article nous présenterons les étapes à suivre afin d’avoir de la coriandre fraiche à la maison du pot jusqu’au plat.

Quand semer la coriandre ?

Généralement, la coriandre est semée en printemps quand la terre commence à chauffer et le risque de gelée est passé ce qui permettra à la plante de se développer en toute douceur.

Cependant, dans les régions avec un climat doux ou méditerranéen, il est tout à fait possible de semer la coriandre en automne. La température fraiche de l’automne dans ces régions aide les graines à germer rapidement.

Comment planter la coriandre en pot ?

Afin de semer la coriandre en pot, il nous faut :

– Un pot en terre cuite ou en plastique, avec une profondeur de 15 à 20 centimètres et des trous de drainage.

– Des semis de bonne qualité. Optez pour des graines fermes, de couleur brune uniforme et en les sentant elles dégagent une odeur épicée et distincte.

Vous pouvez les procurer auprès des magasins spécialisés en jardinage.

– Un terreau universel riche en engrais naturel et mélangé avec du compost, vous pouvez ajouter aussi de la terre de jardin riche en calcaire et qui aide dans la nutrition de la plante.

Planter de la coriandre en pot

Plantation de la coriandre : remplissez le pot par le terreau préparé, faites des petits trous dans la terre, mettez après les graines de façon à ce que chaque trou contient une ou deux graines de coriandre.

Recouvrez par la suite avec de la terre tamisée et arrosez légèrement le terreau sans perturber les graines jusqu’à ce qu’il devienne humide.

Afin d’assurer l’humidité de la terre, pensez à mettre une soucoupe remplie d’eau en dessous du pot.

Enfin, placez le pot dans un endroit ensoleillé, une terrasse ou une véranda. La coriandre a besoin au moins de 6 heures de lumière par jour pour la germination des graines et la croissance de ses feuilles.

Comment entretenir la coriandre en pot ?

Voici quelques conseils pour un bon entretien de la coriandre :

– Arrosez régulièrement en fonction des besoins de la coriandre, essayez de garder le sol légèrement humide sans trop arroser pour éviter la pourriture des racines.

– Taillez de temps en temps la plante et enlever les feuilles malades ou mortes.

En cas d’intempéries, vous pouvez utiliser une bouteille découpée et la mettre sur les plantes de coriandre pour protéger les plantes, cette méthode est aussi efficace contre les insectes.

– La coriandre a besoin de lumière pour sa croissance, mais une surexposition à la lumière peut brûler ses feuilles, cependant, vous pouvez la mettre dans un endroit un peu sombre pour la protéger.

– Si vous remarquez que le sol est affaibli, vous ajoutez un engrais spécialisé pour fournir les nutriments nécessaires pour la croissance de la plante.

– Surveillez la plante de près, afin de prévenir les maladies et les traiter avant leur propagation, et pour la protéger éventuellement contre les ravageurs.

Comment récolter la coriandre ?

La coriandre peut être récoltée régulièrement, cela encourage la production de nouvelles feuilles, tout au long de sa croissance.

La récolte doit se faire au niveau des feuilles développées qui ont atteint une taille suffisante, généralement entre 10 et 15 centimètres, à cette taille les feuilles sont plus parfumées.

Pour récolter la coriandre, couper les feuilles les plus grandes avec vos doigts ou en utilisant des ciseaux propres au ras de la terre. Vous pouvez couper individuellement les feuilles ou bien vous coupez toute la tige.

Récoltez la coriandre selon vos besoins afin de les consommer en toute fraicheur, et si vous récoltez plus que la quantité qu’il vous faut, vous pouvez les garder dans des sacs en plastique au réfrigérateur après les avoir lavé et séché.


Partager cet article