Potager en hauteur : une solution pratique pour cultiver dans les airs

Partager cet article

Potager en hauteur: une solution pratique pour cultiver dans les airs

Avoir un espace limité n’est plus un obstacle pour créer un petit jardin chez vous.

Le potager en hauteur est une solution pratique et innovante pour exploiter un balcon, une terrasse ou une cour de maison et cultiver ses propres légumes ou tout simplement planter des feuilles pour ajouter de la verdure et de belles couleurs à son espace, surtout que les jardins traditionnels deviennent de plus en plus rares et couteux.

Dans cet article, nous explorerons les avantages du potager en hauteur et les plantes adaptées à ce type de potager et présenterons des conseils pratiques pour son entretien.

Pourquoi opter pour un potager en hauteur

Le potager en hauteur est une façon efficace pour cultiver des légumes et des plantes dans un espace restreint et une solution pour les personnes ayant des difficultés pour se mobiliser.

Maximiser l’espace existant

Le potager en hauteur est un excellent choix pour les débutants en jardinage, il permet d’utiliser l’espace vertical d’une façon efficace.

Pour les espaces restreints, les petits jardins, les balcons et les cours arrières, l’utilisation du potager en hauteur reste le meilleur moyen pour créer un petit jardin chez soi et de profiter dune verdure en continue.

Améliorer l’accessibilité

Le potager en hauteur donne la possibilité de jardiner debout cela vous évite de baisser trop pour planter ou arroser les plantes.

Cultiver des plantes à hauteur de taille est très bénéfique pour les personnes qui souffrent de problèmes de dos ainsi que pour les personnes ayant des difficultés de mobilité.

Réduire le risque des nuisibles

Créer un potager surélevé permet de protéger les plantes contre les ravageurs qui nuisent à leur croissance telle que les limaces et les escargots.

En surélevant les plantes, elles seront épargnées des maladies fongiques qui peuvent les atteindre suite à une mauvaise circulation d’air.

Comment préparer un potager en hauteur ?

La préparation du potager en hauteur implique des étapes importantes à suivre afin de créer un environnement favorable pour la croissance des plantes.

Sélectionner la structure du potager

Il existe plusieurs types de potager en hauteur à adopter selon les moyens, les disponibilités et les plantes à cultiver.

Parmi ces structures on peut citer :

– Les jardinières surélevées : ce sont des boites rectangulaires remplies de terreau, et que vous pouvez mettre dans un balcon ou une terrasse, compatibles avec les légumes, les herbes aromatiques et les fleurs.

– Les potagers verticaux suspendues : il s’agit de structures suspendues que vous pouvez créer à partir d’un plafond et cultiver des variétés de plantes, ce type de potager est conçu pour les espaces très restreints.

– Etagères à plusieurs niveaux : l’utilisation des étagères à plusieurs niveaux est une solution pour maximiser l’espace en ajoutant une touche esthétique.

– Les treillis verticaux : Il s’agit ici de supports permettant de cultiver des plantes grimpantes. Ils peuvent être attaches à un mur ou à une clôture afin de maximiser l’espace vertical dans un jardin ou sur un balcon.

Choisir l’emplacement du potager en hauteur

Le potager en hauteur doit être installé dans un endroit qui répond à des critères bien spécifiques permettant une bonne croissance des plantes.

– Une bonne exposition au soleil : la lumière du soleil joue un rôle important dans la croissance des plantes, placez donc votre potager dans endroit qui permet une exposition suffisante au soleil, au moins 6 heures par jour.

Une accessibilité pour l’entretien : le potager doit être placé dans un endroit accessible, afin que l’entretien, l’arrosage et la récolte se font facilement et convenablement.

Proximité d’une source d’eau : il est essentiel que le potager soit placé à proximité d’un robinet, afin de faciliter un arrosage régulier des plantes.

Protection contre les intempéries : en choisissant l’emplacement de votre potager, optez pour un endroit qui offre une certaine protection contre les vents forts, les tempêtes et la gelée et mettez-le plutôt à proximité d’un mur ou une clôture.

Bien que le choix de l’emplacement du potager en hauteur dépend de ces critères, il faut prendre aussi compte de la surface de l’espace disponible ainsi que des espèces plantées et leur besoin en matière d’arrosage et de lumière.

Les meilleures plantes pour un potager en hauteur

Le potager en hauteur est compatible avec plusieurs types de plantes surtout celles qui ne développent pas de profondes racines.

Voici quelques espèces que vous pouvez adopter pour votre potager en hauteur :

Les légumes feuilles : laitue, épinards, scarole, bette à carde ce sont des légumes que vous pouvez cultiver et entretenir facilement dans des surélevées jardinières.

Les herbes aromatiques : persil, basilic, coriandre, menthe, thym et bien d’autres, s’adaptent très bien pour ce type de potager surtout qu’ils ne demandent pas beaucoup d’espace pour les planter et sont récoltés d’une façon régulière.

Les fleurs comestibles : présentent un excellent choix pour les pots suspendus.

Les fruits à petite taille : fraises, framboises et les mures peuvent aussi être cultivées dans des jardinières surélevées.

Conseils de culture et entretien

Le potager en hauteur est simple à entretenir et ne demande pas beaucoup d’efforts, mais nécessite quelques taches régulières pour garantir la bonne santé de vos plantes et leur productivité.

– Arrosage : le sol dans le potager en hauteur a tendance à sécher plus rapidement que le potager traditionnel, d’où la nécessite de les arroser de manière régulière afin de garder un certain niveau d’humidité dans le sol.

– Fertilisation : pensez à ajouter de l’engrais de temps en temps à votre potager pour offrir aux plantes les éléments nécessaires pour leur croissance.

– Lumière : assurez une exposition suffisante à la lumière du soleil, le développement des plantes en dépend, une exposition d’au moins 6 heures est nécessaire.

– Rotation de plantation : adoptez une rotation de culture pour vos potagers surélevés cela évitera l’épuisement du sol et diminuera le risque de maladies.

– Nettoyage : les potagers surélevés nécessitent un désherbage périodique au tour des plantes pour réduire la concurrence sur les nutriments et garder le sol propre.

A la fin de chaque saison, n’hésitez pas à nettoyer vos potagers pour les préparer à recevoir de nouveaux grains pour la saison qui suit.


Partager cet article