Plantation des poireaux : Comment réussir en 4 étapes

Partager cet article

Plantation des poireaux : Comment réussir en 4 étapes

La plantation des poireaux, comment peut-on la réussir en 4 étapes ? C’est simple, car la culture de poireaux ne demande pas d’être un jardinier professionnel ou avoir des techniques spéciales, mais plutôt nécessite d’accorder une attention particulière lors de la plantation et connaitre un certain nombre de points pour réussir cette opération.

Dans cet article, nous présenterons les différentes étapes à suivre, de la plantation jusqu’à l’entretien afin de garantir une récolte abondante et savoureuse. 

La plantation des poireaux repose sur trois éléments essentiels et qu’il faut parvenir à combiner ensemble pour réussir cette opération.

Quand planter les poireaux ?

Plantation des poireaux : Comment réussir en 4 étapes

En général, la meilleure période pour planter les poireaux est à la fin de l’hiver et au début du printemps quand le sol se réchauffe et les gelées commencent à disparaitre, mais il existe d’autres facteurs qu’il faut prendre en considération avant de cultiver les poireaux tels que la région et son climat et le type de poireaux choisi.

Dans les régions qui connaissent un climat trop frais et subissent une longue période hivernale, il est possible de laisser la plantation des poireaux jusqu’au début d’été lorsque la température commence à s’élever.

Tandis que dans d’autres régions où le climat est de plus au mois doux, il est envisagé de planter les poireaux en automne, cela permettra une récolte hivernale.

Comment préparer sol ?

La préparation du sol est une étape cruciale dans la croissance des poireaux. Pour cela, il est conseillé de choisir un sol léger qui permet un développement facile des racines.

Plantation des poireaux : Comment réussir en 4 étapes

En choisissant le sol, il faut s’assurer d’avoir un sol qui permet un bon drainage, car les poireaux ne supportent pas les sols humides. Il est préférable aussi d’opter pour un sol légèrement acide ce qui favorise la prospérité des poireaux.

Un autre élément important dans le choix du sol c’est qu’il doit être riche en matière organique comme le compost décomposé qui fournit les nutriments nécessaires pour la croissance des poireaux.

Maintenant que nous avons déterminé les spécificités du type du terreau, il est nécessaire de procéder à sa préparation, et que nous pouvons présenter ainsi :

1- Choisir un endroit ensoleillé pour la plantation et commencer à nettoyer le sol et retirer les mauvaises herbes.

2- A l’aide d’une fourche, essayer d’ameublir le sol en le retournant à une profondeur de 20 cm à peu près, cela permettra une bonne aération de la terre avant la plantation et facilitera la pénétration des racines.

3- Mettre le compost décomposé sur le sol et mélangez le bien de façon homogène et nivelez le sol après avec un râteau.

4- Faire un test du Ph du sol s’il est possible pour déterminer s’il est dans les normes (entre 6 et 7), si ce n’est pas le cas, vous pouvez ajouter des amendements adaptés.

Comment procéder à la plantation des poireaux ?

Plantation des poireaux : Comment réussir en 4 étapes

Après avoir choisis le type de terreau adéquat, l’emplacement convenable et préparer le sol, nous passerons maintenant pour découvrir la méthode de plantation et qui consiste à :

1- Créer des sillons un peu profonds d’environ 15 cm dans le sol.

2- Mettre les poireaux dans les sillons crées tout en gardant un espace de 16 à 20 cm entre eux. Les racines doivent être enfoncées dans le sol et les feuilles repliées vers l’extérieur.

3- Une fois les poireaux sont plantés, arrosez-les jusqu’à ce que le sol soit bien mouillé.

Comment bien entretenir les poireaux ?

Afin de garantir une récolte abondante de vos poireaux, un entretien régulier est nécessaire.

1- L’arrosage : Les poireaux nécessitent un arrosage régulier, c’est un élément important pour leur croissance. Assurez-vous que le sol soit constamment humide et que l’arrosage se fait profondément pour permettre un développent robuste des racines.

2- Le buttage : Si vous souhaitez favoriser le blanchiment des parties inférieures des tiges, vous pouvez envelopper les poireaux dans du papier journal ou tout simplement ajouter du terreau. cet opération est à faire quelques semaines après la plantation.

3- Le désherbage : Le désherbage tout autour des poireaux cultivés de façon régulière est demandé pour interdire aux mauvaises plantes de rivaliser les poireaux sur les nutriments, mais il faut faire attention de ne pas endommager les poireaux et leurs racines.

4- Le paillage : Un paillage organique des poireaux est nécessaire pour garder le sol humide, régulariser la température et minimiser la croissance des mauvaises plantes tout autour des poireaux.

Un champs de poireaux

En général, comme pour toutes les plantes potagères, les poireaux nécessitent un entretien régulier et une surveillance de près afin de détecter les signes de maladies et de parasites qui peuvent nuire à leur croissance.

En suivant les étapes et conseils présentés dans cet article, vous aurez une croissance saine qui vous permettra d’avoir une récolte fructueuse et abondante de vos poireaux pour savourer vos plats préférés.


Partager cet article