Comment choisir son pot de rempotage ?

Partager cet article

Le rempotage représente une étape critique dans le cycle de vie des plantes, une étape qui conditionne leur santé et leur croissance future. Cependant, parmi les divers éléments de cette étape, le choix du pot revêt une importance capitale.

Ce choix dépend de plusieurs critères, notamment le type de plante et ses exigences spécifiques en matière d’humidité et d’aération ainsi que de l’espace disponible, car il détermine la taille maximale du contenant.

Dans cet article, nous examinerons de près les différents critères à considérer pour sélectionner le pot parfaitement adapté à vos plantes et présenterons les différentes tailles, forme et matériaux disponibles.

Comment choisir son pot de rempotage ?

Taille du pot

Lorsqu’il s’agit de choisir la taille du pot pour le rempotage de vos plantes, plusieurs facteurs doivent être pris en considération. Tout d’abord, il est essentiel d’évaluer la taille actuelle de la plante que vous souhaitez rempoter. Un pot légèrement plus grand que son pot actuel permettra à la plante de continuer à se développer sans être à l’étroit.

Cependant, il est également important d’anticiper la croissance future de la plante. Si vous prévoyez une croissance rapide, opter pour un pot légèrement plus grand peut éviter d’avoir à le changer trop souvent.

De plus, les besoins en taille de pot varient en fonction du type de plante. Les plantes à croissance rapide ou celles avec un système racinaire important nécessiteront des pots plus grands pour s’épanouir pleinement. En revanche, les plantes plus petites peuvent se contenter de pots plus petits.

Assurer un équilibre entre l’humidité et l’aération

Lorsque vous choisissez un pot pour le rempotage de vos plantes, il est essentiel de trouver un équilibre parfait entre l’humidité et l’aération, deux éléments cruciaux pour la santé des racines.

Un pot qui retient trop d’humidité peut favoriser le développement de maladies fongiques et la pourriture des racines, surtout dans des environnements humides ou lors d’arrosages fréquents.

Pour éviter cela, optez pour un pot avec un bon drainage, assurant ainsi l’évacuation de l’eau en excès et maintenant un niveau d’humidité optimal. En parallèle, une bonne aération est tout aussi importante. Les racines ont besoin d’oxygène pour respirer et absorber les nutriments.

Les pots en terre cuite sont souvent privilégiés pour leur capacité à permettre une bonne circulation de l’air, tandis que les pots en plastique peuvent nécessiter des mesures supplémentaires pour assurer une aération adéquate. Vous pouvez également améliorer l’aération en ajoutant des matériaux de drainage au fond du pot. En équilibrant soigneusement l’humidité et l’aération, vous offrirez à vos plantes un environnement propice à leur croissance et à leur épanouissement.

Matériau du pot

Pour choisir le pot de rempotage de vos plantes, vous avez le choix entre plusieurs options, chacune avec ses avantages et ses inconvénients.

Pot en terre cuite 

Les pots en terre cuite sont populaires pour leur porosité naturelle, qui permet une meilleure circulation de l’air et de l’eau autour des racines. Cela favorise le développement racinaire sain et réduit le risque de pourriture des racines. De plus, la terre cuite est durable et résistante aux intempéries. Cependant, elle peut être plus lourde que d’autres matériaux et peut nécessiter une surveillance plus étroite de l’humidité du sol.

Pot en plastique

Les pots en plastique sont légers, jolis et disponibles dans plusieurs formes et tailles. Ils retiennent bien l’humidité, ce qui peut être avantageux pour les plantes qui nécessitent un sol plus humide. Mais ils retiennent également la chaleur, ce qui peut être préjudiciable aux racines dans les climats chauds. Cependant, les pots en plastique peuvent se décolorer avec le temps sous l’exposition au soleil.

Pot en bois

En plus de leur aspect esthétique et leur touche rustique, les pots en bois offrent une bonne isolation thermique et permettent une aération optimale des racines.

Toutefois, le bois peut pourrir avec le temps et nécessiter un entretien régulier pour prolonger sa durabilité.

Comment choisir son pot de rempotage ?

La forme du pot

La forme du pot est un autre critère à prendre en considération lors du rempotage d’une plante, il existe plusieurs formes à adopter selon le type de plante, l’espace disponible et l’esthétique.

Ponts ronds

Les pots ronds sont les plus courants et conviennent à une grande variété de plantes. Leur forme uniforme facilite la rotation des plantes pour une croissance uniforme et permet une répartition équilibrée des racines.

Pots carrés et rectangulaires

Ces pots sont souvent utilisés dans les endroits limités pour une bonne exploitation de l’espace disponible. Ils peuvent être placés côte à côte dans un jardin, sur une terrasse ou un balcon cela permet de créer une belle présentation.

De plus, ce type de pot est très compatible avec les plantes à racines pivotantes.

Pots suspendus

Les pots suspendus sont parfaits pour les plantes qui poussent en hauteur ou qui ont des feuilles retombantes. Ils permettent de maximiser l’espace vertical et ajoutent une dimension visuelle intéressante à votre espace de vie.

Pots auto-arrosants

Ces pots sont dotés d’un réservoir d’eau intégré qui permet aux plantes d’absorber l’eau selon leurs besoins. C’est un choix idéal pour les plantes qui nécessitent un arrosage régulier et une solution parfaite pour les personnes qui ont des horaires chargés ou qui oublient souvent d’arroser leurs plantes.

Pots en cascades

Pour les plantes à feuillage dense et qui bénéficient d’une exposition maximale à la lumière, les pots en cascade sont un choix à adopter par excellence.

Ces pots sont conçus de créer un effet de cascade en empilant plusieurs pots de taille décroissante les uns sur les autres, ce qui permet aussi d’exploiter l’endroit utilisé le maximum possible.

Comment choisir son pot de rempotage ?

Pot recommandé par type de plante

Voici un tableau résumant les types de pots à choisir pour le rempotage de quelques types de plantes.

Type de planteType de pot recommandéTailleForme
Plantes à croissance rapidePots en plastique pour un bon drainage et une rétention d’humidité modérée  Petit à moyenRond ou carré
Plantes à feuillage densePots suspendus pour maximiser l’espace vertical et permettre aux feuilles de retomber librement  Moyen à grandsuspendu
Plantes à racines pivotantesPots rectangulaires pour offrir suffisamment d’espace pour le développement des racines  GrandRectangulaire
Plantes succulentes et cactusPots en terre cuite pour un bon drainage et une circulation d’air optimale  Petit à moyenRond ou carré
Plantes aquatiquesPots spéciaux avec un réservoir d’eau intégré pour maintenir un niveau d’humidité constant  Moyen à grand  Standard
Plantes grimpantesPots en cascade pour créer un effet de cascade visuellement attrayant  Moyen à grandCascade


Partager cet article