Taches noires sur plantes d’intérieur

Partager cet article

Parmi les défis les plus courants auxquels les amateurs de plantes d’intérieur peuvent être confrontés, la maladie des taches noires se classe en tête de liste. Cette maladie fongique, également connue sous le nom de « Marsonia« , peut affecter une grande variété de plantes d’intérieur, causant des dégâts esthétiques et menaçant même la santé globale de la plante.

Comment identifier la maladie des taches noires ?

Pour identifier la maladie des taches noires ou la Marsonia sur les plantes, il faut commencer par observer attentivement les feuilles et rechercher des taches noires circulaires ou irrégulières, souvent avec des bords définis.

Ces taches sont généralement les premiers signes de l’infection, elles peuvent varier en taille et en intensité, mais ont souvent une apparence distincte. Elles se trouvent généralement sur les feuilles inférieures, mais elles peuvent se propager aux feuilles supérieures et même aux tiges au fur et à mesure que l’infection progresse.

Cette maladie peut provoquer une décoloration jaune autour des taches et une chute prématurée des feuilles et des lésions noires ou brunes sur les tiges.

Pourquoi ma plante a des taches noires ?

La maladie de taches noires se développe souvent dans des conditions d’humidité élevée et de faible circulation de l’air. Lorsque les feuilles restent humides pendant de longues périodes, le champignon peut s’installer et provoquer des taches noires.

Un excès d’humidité, un arrosage excessif, un sol mal drainé, une mauvaise ventilation ou une surpopulation de plantes peuvent favoriser la propagation de cette maladie.

Ces taches peuvent se propager rapidement si les conditions favorables persistent, entraînant une défoliation précoce et affaiblissant la plante.

Quelle maladie provoque des tâches ?

En plus de la Marsonia, il existe d’autres maladies qui peuvent provoquer des taches noires sur les plantes, notamment :

Lanthracnose : c’est une infection fongique qui provoque des taches noires enfoncées sur les feuilles, les tiges et les fruits des plantes.

La tache bactérienne : il s’agit d’une maladie bactérienne qui peut entraîner des taches noires ou brunâtres sur les feuilles et les tiges, souvent entourées d’un halo jaunâtre.

La fumagine : c’est un champignon qui se développe sur le miellat excrété par les insectes, créant une couche noire de fumagine sur les feuilles.

Comment traiter la maladie des taches noires sur les plantes?

Traiter la maladie des taches noires sur les plantes nécessite une approche intégrée qui combine des pratiques culturales, des traitements chimiques et biologiques, ainsi que des mesures de prévention.

Traitement chimique

Traiter la maladie des taches noires sur les plantes d’intérieur avec des produits chimiques doit se faire d’une manière efficace et prudente tout en minimisant les impacts environnementaux.

La bouillie bordelaise

La bouillie bordelaise est un fongicide traditionnel efficace contre les taches noires. Pour une application optimale, il est recommandé de l’appliquer en début de saison avec une répétition après les périodes de pluie.

En général, un dosage de 10 à 20 grammes par litre d’eau est suffisant. De plus, il est conseillé d’appliquer ce traitement toutes les deux semaines pendant les périodes de forte humidité pour maintenir une protection efficace contre les infections fongiques.

Les fongicides systémiques

Les fongicides systémiques, tels que les produits contenant du myclobutanil, pénètrent dans les tissus de la plante et offrent une protection prolongée. Il est crucial de suivre strictement les instructions du fabricant pour le dosage, souvent en diluant le produit dans l’eau selon les recommandations spécifiques. Pour une efficacité optimale, il faut répéter les applications tous les 7 à 14 jours, en tenant compte de la gravité de l’infection et des conditions climatiques.

Les sprays de cuivre

Les sprays de cuivre, utilisant des fongicides à base de cuivre, sont efficaces pour traiter les plantes affectées par la maladie des taches noires. Pour préparer ce spray, il convient de mélanger 1 à 2 cuillères à soupe de fongicide à base de cuivre dans un gallon d’eau. Ce mélange est à appliquer toutes les 7 à 10 jours, en particulier après les pluies, afin de maintenir son efficacité.

Traitement naturel

Il existe différentes stratégies pour traiter la maladie des taches noires sur les plantes de manière naturelle, parmi ces stratégies, on peut citer les trois méthodes les plus populaires et les plus fiables.

Les huiles horticoles

Les huiles horticoles, comme l’huile de neem, constituent un excellent traitement naturel contre les taches noires et les champignons. Pour inhiber la croissance fongique, une solution d’huile de neem doit être appliquée sur les feuilles et les tiges affectées.

La préparation de cette solution consiste à mélanger 2 cuillères à café d’huile de neem avec un litre d’eau, en ajoutant quelques gouttes de savon liquide pour améliorer la dispersion. Ensuite, pulvériser cette solution tous les 7 à 14 jours pour avoir de meilleurs résultats.

Bicarbonate de soude

Une autre méthode pour lutter contre la maladie des taches noires, c’est l’utilisation de bicarbonate de soude, qui s’avère efficace pour les infections fongiques. Pour préparer cette solution, il faut mélanger 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude avec 1 cuillère à soupe d’huile horticole et quelques gouttes de savon liquide dans un gallon d’eau. Ensuite, appliquer cette solution tous les 7 à 10 jours pour contrôler et prévenir les infections fongiques sur les plantes.

Comment prévenir la maladie des taches noires ?

Pour prévenir la maladie des taches noires sur les plantes d’intérieur, il est crucial d’adopter des pratiques culturales appropriées. Cela comprend un arrosage modéré en évitant de mouiller les feuilles, ainsi que la promotion d’une bonne circulation de l’air autour des plantes et un nettoyage régulier de la poussière des feuilles.

En outre, le contrôle de l’humidité de la pièce est essentiel pour maintenir un niveau optimal, tandis que l’éloignement des plantes des courants d’air froids contribue également à leur santé. En surveillant attentivement l’état des plantes, il est possible de détecter rapidement tout signe de maladie et de prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

La maladie des taches noires peut poser un défi pour les amateurs de plantes d’intérieur, mais avec une surveillance attentive et des pratiques culturales appropriées, elle peut être gérée avec succès.


Partager cet article